[RETOUR SUR] NUIT AU MUSEE : De l'Egypte au Japon - Lundi 9 septembre 2019 - Musée Georges Labit

Jeudi 10 octobre 2019
Culture

Lundi 9 septembre dernier à 19h, nous étions plus de 50 adhérents du Club au Musée Georges Labit. Découverte d'une des plus belles collections d'art oriental de France. Soirée festive dans le délicieux jardin botanique du Musée. Une envie de suivre les traces et de remonter le temps avec Georges Labit, collectionneur et voyageur fantasque.

Guidés par Marielle et Agnès, nos deux conférencières, un groupe se dirige au rez-de-chaussée vers la partie égyptienne, tandis que l’autre monte au premier, direction la vaste Asie.

Lumière tamisée pour voir les vestiges de l’Egypte antique et ne pas déranger la momie d’une jeune fille de … 3 000 ans av. J-C, ou s’émouvoir devant la fine statuette de la déesse Iris allaitant Horus, ou tenter de déchiffrer le « Livre des morts »… En route pour l’Asie : vieux masques du théâtre Nô du japon ; tiroirs remplis d’estampes parmi lesquelles celles des célèbres Hokusai et Hiroshige qui furent aussi source d’inspiration de nos impressionnistes Monet ou Renoir... La Chine et ses incontournables céramiques bleu blanc, ses services de table à l’orangé tonique, d’une insolite modernité. Passage rapide vers les vestiges de la civilisation Khmers (Cambodge, Laos, Vietnam..), où de très belles pièces ont échappé aux destructions. Coup d’œil fugace vers l’Inde, le Tibet, le Népal… C’est promis, on reviendra y passer plus de temps !

Fin de soirée dans le jardin du musée où « DJ Jules » envoie le son et balance la lumière sur cet écrin protecteur de l’art des civilisations anciennes.

Jacques Sierpinski, photographe et directeur de l’évènement Manifesto, présent parmi nous ce soir- là, a réalisé une immense fresque décorant les grilles du musée de bas- reliefs des temples d’Angkor (Cambodge), qui par un astucieux montage révèle la finesse des détails sculptés.